Le poncé

Béton poncé :

Nous intervenons sur des supports béton dans le but de supprimer les défauts de ce support. Nous équipons nos machines d’outils d’ébauche afin de supprimer les flashs et les bosses pour rendre le support plus plan.

Nous supprimons aussi la surface pollué, sale du support béton et découvrons les composants du béton : les cailloux et le ciment.

Les rayures résiduelles que nous laissons permettent d’avoir une surface légèrement structurée, antidérapante.

En intérieur, Il est délicat de considérer un sol poncé comme une finition. Le ponçage ne permet pas de fermer le support, celui-ci émane donc de la poussière et reste salissant et difficile à entretenir.

Le béton poncé est adaptée au parvis de magasin, aux voiries

béton poncé

 

L’enrobé poncé :

Avec l’exploitation (passages de chariots, contraintes mécaniques intenses) les sols enrobés s’usent. Les cailloux composants l’enrobé apparaissent, le sol devient alors irrégulier et non lisse. Les vibrations provoqués lors des passages de chariots entraînent des coûts supplémentaires et une maintenance particulière sur le matériel roulant. Les vibrations provoquées présentent également un risque pour la sécurité du personnel (maladies professionnels) et un risque pour le bon état des produits et des marchandises (chutes et chocs).

Nous intervenons donc sur des sols enrobés et avons adapté nos outils à ce support. L’objectif est de poncer le sol en enrobé pour le rendre lisse et plan en supprimant les têtes de cailloux.

L’enrobé poncé est adaptée à tous les milieux où se trouvent des supports enrobés.

enrobé poncé

 

Préparation de sols :

Le ponçage du béton est une technique utilisée pour préparer le sol à recevoir un revêtement. Le ponçage permet de retrouver un support sain et de créer des rayures afin que le revêtement s’accroche et adhère bien au support. Le ponçage permet de corriger les défauts existants (cavités, flashs, bosses…)

Cette préparation de sol ne créer pas de grosses déformations sur le sol, cela permet donc de maîtriser rigoureusement l’application du revêtement qui va être posé après le ponçage. On maîtrise ainsi la quantité déposé au m² et donc le coût du revêtement.

La ponçage peut aussi être utilisés pour supprimer un revêtement existants : peinture, résine, résidus de colle…